07/04/2007

Budapest - Avril 2007

Quelques folies humaines y sont égarées, sans que n'apparaisse une lucarne non plombée, on les sent tapies dans les sourires des filles tristes, au delà du miroir du Danube, en attente d'une hypothétique émergence de la légereté.

buda

 

13:39 Écrit par hanae.h dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.