09/07/2006

Le passage

Je t'avoue que c'etait pas precisement un camp de vacances, ce bain d'infini inconnu. La ou le blanc l'emporte sur le rouge.

Ca forge et ca denoue. Par la force des choses, apprendre a mediter.

Je t'ecris d'un hotel du bord de route, la ville est assoupie.

Je serai -peut-etre- de retour ce matin-la. 

Tout plein de positive energy et une priere pour la route, to you.

Je vais.

 

13:15 Écrit par hanae.h dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.