24/03/2006

A ta femme Andante

Hi Petit frère

Depuis le temps que j'y pense,

Et vu le temps que j'y passe,

Ce serait pas du luxe

Une nouvelle machine à moudre le blé.

Tu disais...

Pas un jour sans penser à toi. Car tu es dans moi depuis toujours mon bébé.Y'en a d'autres en moi. Enfin, un autre en particulier. Y'a de la place et de l'espace. Occupé ou pas. Par toi depuis toujours.

 

A part ça,

Sommes mieux vieux, sommes presque des bons petits vieux aux cheveux bleus et ceci d'épitaphe.

Je te veux tout le bonheur du monde.

Et un enfant ou deux

Moi pas marêne hein. Siouplé non; mais tu le sais déjà. Car où s'en aillent les gens qu'on aime quand ils s'en aillent. Après ça ferait du chagrin avec de l'eau d' ancolie dans les yeux et de lourds sillons d'argile sur les joues.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20:30 Écrit par hanae.h | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.